Questionnaire de Proust : Pierre alias « knvbParis »

« Pour voir la montre, il faut d’abord regarder la personne qui se cache derrière… »

Je mets enfin en application le slogan de ce blog en inaugurant cette nouvelle rubrique. Portraits chinois ou questionnaire de Proust version horlogère, voici mon modeste hommage aux fameux « Talking Watch » de Hodinkee ou au très éclectique « The Horological Minute » de 10pastten.

Pour cette première, j’ai proposé à Pierre, alias « knvbparis » sur instagram, de venir essuyer les plâtres.

J’ai rencontré Pierre suite à un échange dans les commentaires de ce blog. Il m’a proposé de voir sa montre pour laquelle j’avais eu un coup de foudre dans un de mes articles. Nous nous sommes rencontrés et avons sympathisé devant un hamburger du côté de Bastille. Mes yeux sont restés ébahis devant sa Girard Perregaux Olimpico…

girard-peregaux-olimpico-knvbparis

Bonjour Pierre, peux-tu te présenter en quelques mots… ?

Bonjour, je suis né le jour de l’élection de Giscard d’Estaing à la Présidence de la République (oui cela fait plus de 40 ans…). Je travaille à Paris dans une institution financière. J’aime bien la glace à la pistache, le ski de randonnée et le demi-fond.

Te rappelles-tu de ta toute première montre ?

Ma première montre, si l’on exclut les Swatch très en vogue lors mon adolescence, était une Citizen chronograph à quartz achetée avec mes économies de l’époque, je l’ai retrouvée il y a peu dans un tiroir, un petit trésor personnel. Je la laisse arrêtée (comme la fin d’une époque sûrement).

Quelle a été ensuite ton premier « vrai » garde temps ?

Ma première vraie montre a été une Bell & Ross Geneva 126 achetée neuve un peu avant mes 30 ans. J’avais déjà un faible pour les aiguilles dauphine sans le savoir. Je l’ai gardée 6 ans quand même.

Bell & Ross Geneva 126

Comment depuis, les montres ont pris une part de plus en plus importante de ta vie ?

Même si je me souviens m’être toujours intéressé aux montres et cela dès l’adolescence (bien que personne ne s’y intéresse dans ma famille) l’accès à ce « monde » était un peu verrouillé (distributeurs, boutiques d’occasion, cercle des collectionneurs assez restreint, prix…)

Internet a dynamité ce petit monde. Les forums m’ont donné accès à une fabuleuse base de données : assouvissant et nourrissant la passion (chose perverse). Plus que l’approfondissement de l’offre (et la capacité de vendre plus facilement), cela m’a permis de découvrir des montres (et leur histoire) jusque ici ignorées, de construire ma culture horlogère et ensuite d’aller plus loin en achetant des livres puis en rencontrant d’autres passionnés. Maintenant le rapport s’est inversé, les échanges spontanés avec les autres amateurs de montre constituent la principale source d’information (la boucle est bouclée entre l’humain et le virtuel).

Combien de montres possèdes-tu ?

A ce jour, je possède 13 montres, mais ce chiffre est susceptible d’évolution à tout moment. Je me suis longtemps focalisé sur un nombre de montres maximum à avoir (pour m’auto-réguler en quelque sorte), 7 comme les jours de la semaine (ou les samouraïs), 12 comme les mois (ou les apôtres) etc… J’ai fait sauter ce verrou un peu idiot mais je n’exclus pas non plus de revenir à moins de montres.

Parle-nous de ta montre fétiche du moment. D’où vient-elle, a-t-elle une histoire ou des souvenirs particuliers à nous raconter ?

Si l’on met à part les « montres angulaires » (qui marquent des moments important de ma vie personnelle) ma montre fétiche est sans aucun doute ma Patek 5130G Worldtimer que j’ai eu la chance d’acquérir il y a un an.

Patek 5130 G world time

La complication Worldtimer m’a toujours séduite et fascinée. Ce cadran rend possible un voyage immobile, on peut où que l’on soit s’évader en un clin d’œil et d’un coup de pression, traverser la planète.

Déjà au début des années 2000 je rêvais de la 5110 worldtimer que je voyais en vitrine. Un rêve qui m’a pris 15 ans à réaliser…C’est aussi la seule montre qui génère des remarques/compliments unanimes et surtout de la part des personnes qui n’y connaissent absolument rien en matière de montre. Elle ne laisse personne insensible.

Cette acquisition se dessine aussi comme un tournant intéressant dans mon intérêt pour les montres. Cette 5130 me fait réfléchir à une vrai rationalisation de ma collection, me limiter à 2/3 pièces dites de haute horlogerie.

Une pièce particulière que tu souhaites nous présenter ?

Sans hésiter ma dernière acquisition lors de la foire horlogère de Mer il y a 15 jours : une Omega De Ville. Achetée à l’encontre de mes critères du moment mais son charme si particulier m’a séduit.

omega 146.0017 De ville

Sa particularité est d’avoir la date à 9h et d’être animée par le calibre Omega 930 (dérivé du lemania 3872) calibre que cette De Ville partage avec la brutale Bull Head.

Boitier plaqué or (ma première dorée) de 35mm avec corne de 19mm ce qui fait un ensemble bien balancé et une belle ouverture de cadran. Les index des heures et les aiguilles heure/minute sont noirs alors que les aiguilles des guichets à 3h et 6h sont,elles, dorées. Logo Omega appliqué cadran « T swiss made T ». Un « bonbon » très réussi et assez rare (ce qui flatte toujours l’égo du collectionneur il faut l’avouer).

Connais-tu déjà ta prochaine acquisition ?

J’ai en permanence une nouvelle acquisition en tête mais dans les faits je finis souvent par acquérir quelque chose d’imprévu. En ce moment j’aimerais bien trouver une Tudor 7159.

Tudor 7159 ad

 

Comment choisies-tu tes montres en général ?

Je constate avec fatalité que ce sont les montres qui me choisissent et pas l’inverse. Il m’est arrivé par exemple de chercher assidûment une 3 aiguilles ultra plate et d’acheter une plongeuse bien trapue pour lequel j’ai eu un coup de cœur (la 3 aiguilles je la cherche toujours…)

C’est d’ailleurs paradoxalement ce qui m’effraie un peu dans mon parcours (la passion n’exclut pas un peu de lucidité), j’ai beau bosser mon sujet, rationaliser au maximum mon approche horlogère (histoire, technique etc…) je sors assez souvent du chemin que je m’étais tracé. Je ne suis sûrement pas assez patient pour être un « bon » amateur cohérent et méthodique. Mon chemin de collectionneur est chaotique mais pas dénué de surprises.

Comment vois-tu évoluer ta collection dans 10 ans ?

3 tendances. L’aspect technique va probablement prendre l’ascendant dans ma sélection de montres (le calibre 240 de chez Patek y est pour quelque chose, lorsque l’on « met le doigt » dans ce type de mouvement il est difficile d’en revenir). Peut-être sortir du vintage qui, à mon sens, est un marché qui en ce moment court comme un canard sans tête … Ou alors ayant une passion inassouvie pour les Explorer chez Rolex me constituer une verticale…

Le temps qui passe te fait-il peur ?

En tant que coureur oui ! Puisse que c’est un indicateur de performance. Dans la vie de tous les jours non.

As-tu des troubles de comportements ou des tics liés à ta passion horlogère ?

Je regarde tous les poignets, partout, en toutes occasions… j’ai la chance de voyager pour mon travail et je me prépare toujours si possible un petit parcours horloger sur place.

Je consulte en permanence les forums, les sites marchands et Instagram sur mon smartphone ce qui est agaçant pour mon entourage.

Mon intérêt pour les montres infusent lentement le cortex de mes enfants, qui pour le plus âgé commence à me poser des questions, à vouloir choisir quelle montre je dois porter…

Quel autre(s) objet(s) te procure(nt) les mêmes sensations que les montres ?

Les livres pour l’évasion et l’envie frénétique de posséder tel ou tel ouvrage & le vin pour l’émotion.

Merci Pierre !

Vous pouvez suivre Pierre alias knvbparis sur Instagram

 

PS : Je dédie ce premier interview à Alexandre, sans qui cette rubrique ou même ce blog n’aurait sûrement pas exister. Alexandre tu viens faire ton portrait ici quand tu veux 🙂

4 Comments

  • Répondre avril 12, 2016

    jrm75012

    Un exercice très réussi je trouve, pour une première. Surtout, n’hésitez pas à le renouveler 🙂

    • Répondre avril 12, 2016

      Moonphase

      Merci pour le compliment ! Je le transmet Pierre qui passe régulièrement sur le blog …

  • Répondre avril 15, 2016

    Fabinus

    C’est toujours un plaisir de lire vos articles……cette nouvelle rubrique est sympathique et permet à un passionné (comme vous l’êtes) de nous exposer son expériences, ses « trésors » et ses envies.
    Merci et au plaisir de vous lire.

  • Répondre décembre 29, 2016

    Pierre Chaverlange

    Bonjour,
    Je suis moi même passionné d’horlogerie, quelques tocantes sont toujours en ma possession d’autres furent de jolies étoiles filantes, en tout cas merci pour ce blog, cette interview est très reussie ( je me reconnais bien dans certains comportements horloger ).
    Bref un blog riche, intelligent et surtout redoutablement élégant de simplicité !!!
    Bien à vous,
    Pierre

Leave a Reply