Mahatma Gandhi, l’obsession du temps (Zenith Vox Inside)

mahatma_gandhi-lord_pethwick_lawrence

Passion des montres ou angoisse du temps qui passe ? La température ou le thermomètre, Lequel des deux nous obsède le plus ? Pour alimenter ce débat, en filigrane de ce blog depuis le début, voici l’histoire de Mahatma Gandhi, l’homme le plus ponctuel de l’Inde …

Guide spirituel et fondateur de la nation indienne, Gandhi était profondément religieux. Végétarien, il vivait très simplement en autosuffisance. Il fabriquait lui même ses vêtements et pratiquait le jeûne régulièrement pour se purifier mais aussi comme moyen de protestation.

Pourtant, et contrairement aux apparences, cet homme qui vivait détaché de toutes nourritures terrestres entretenait bien une relation fusionnelle avec sa montre.

Comment un homme d’esprit qui prônait le refus de tout superflu pouvait devenir dépendant d’un simple objet ?

From Nazar Photography Monographs 03 – KANU'S GANDHI. Photograph by Kanu Gandhi / © Gita Mehta, heir of Abha and Kanu Gandhi.

La montre de poche de Gandhi, accrochée à son Dhoti.  Nazar Photography Monographs 03 – KANU’S GANDHI. Photograph by Kanu Gandhi / © Gita Mehta, heir of Abha and Kanu Gandhi.

Pour Gandhi, sa montre n’était ni un bijoux, ni un quelconque ornement.  Elle était un outil merveilleux qui lui permettait de mesurer et de découper le temps en intervalles réguliers. Les journées de Gandhi était rythmées de rendez-vous mais aussi de prières à heures fixes que de sa religion lui imposait. Chaque jour, il se levait à 4 heures du matin précisément et se couchait à minuit exactement. Pendant ses entrevues, durant ses prières, lors des repas et des périodes de jeûne, Grandi avait toujours sa montre de poche posée à coté de lui, à portée de vue.

Le temps et la ponctualité représentaient pour Gandhi la discipline qu’il prônait pour son peuple.

Un jour de 1929 lors d’un voyage en train avec son fils Kantilal, Gandhi qui était en train d’écrire, s’interrompit pour demander à son fils quelle heure il était. Il était exactement 16h59. Mais Kantilal n’attachait pas d’importance à la minute qui restait et répondit à son père qu’il était 17h. Gandhi qui pouvait voir la montre de son fils de l’endroit où il était :

 Il est 5h ? A quoi cela te sert-il d’avoir une montre ? Tu n’as aucune valeur du temps ! Sais-tu combien cela représente de jours ou de mois à trente roupies la minute ? Quelle perte colossale cela représenterait pour notre pauvre nation ? Tu ne respectes pas la vérité alors que tu la connais. Cela t’aurait-il couté plus d’énergie de dire «il est 16h59» plutôt que «17h» ?

gandhi-zenith-alarm-pocket-watch

Zenith Vox, modèle original de Mahatma Gandhi vendu enchère par Antiquorum en 2009

Ainsi était la relation de Gandhi avec le temps. Il a longtemps possédé une Ingersoll de poche à un dollar.  Mais la montre qu’il chérissait le plus était une Zenith « Vox » de poche qu’il reçue en cadeau d’Indira Nehru, la première ministre indienne. C’était une montre en argent que Gandhi appréciait beaucoup car elle était une des toutes premières à posséder une alarme ainsi que des index luminescents au radium. En plus de la sonnerie, Gandhi n’avait plus besoin d’allumer sa bougie pour lire l’heure. Cette montre qu’il emmenait partout pendant plus de 20 ans fut pourtant dérobée par des voleurs lors d’un voyage à Kanpur en 1947. Il fut tellement attristé par cette perte qu’il décida de publier dans son journal Harijan un appel aux voleurs pour que celle-ci lui soit restituée. Fort heureusement, le voleur pris de remords, rapporta la montre à Gandhi qui l’a personnellement reçu et excusé.

Cette histoire de vol fit tellement de remous dans la presse que de nombreuses manufactures anglaises fit envoyer de nouvelles montres à Gandhi. Les trouvant trop luxueuses et trop ostentatoires, Gandhi préférera garder sa vieille Zenith qui était de fabrication Suisse et non anglaise. Celle-ci sera vendue aux enchères, en 2009 par Antiquorum pour 1,8 millions de dollars, contre l’avis du gouvernement et du peuple indien. Depuis, cette Zenith restera dans les annales comme la montre la plus chère de la marque.

Malgré son obsession pour la ponctualité, Mahatma Gandhi aura été en retard une seule fois à sa prière de 17h. Abattu de quatre balles, il s’écroulera au sol le 30 janvier 1948. Sa montre aussi s’est arrêtée ce jour là, à  17h12 précisément, comme un dernier salut pour accompagner son propriétaire qui lui avait accordé tant d’attention.

 

gandhi-zenith-alarm-pocket-watch-2

La Zenith Vox pouvait devenir un réveil de voyage et être posée sur une table grâce à un deuxième fond de boite escamotable. Une fois ouverte, la sonorité de l’alarme devenait plus puissante. La vis de gauche servait à régler l’heure tandis que celle de droite à régler l’alarme. La Zenith Vox possédait deux barillets dont un était utilisé pour l’alarme. La couronne remonte le premier barillet dans un sens et l’autre barillet dans l’autre sens.

publicite-fabre-leuba-zenith

Publicité d’un distributeur indien de l’époque, la montre était proposée à 80 roupies

PS : Pour ceux qui sont intéressés, un exemplaire identique est en vente sur Ebay ici  …

Pour aller plus loin :

La montre gousset porte bonheur de James Dean

Martin Luther King Jr. et sa Rolex Datejust

Arthur Ashe : ambassadeur de la dignité. (Rolex President Day Date)

Buddy Holly, Omega Ultra Slim : « le jour où la musique est morte »

Des hommes et des montres sur Moonphase

2 Comments

  • Répondre février 12, 2017

    Batilou

    J’adore, vraiment tu nous régales a chaque fois avec tes articles, merci Simon 😉

    • Répondre février 15, 2017

      Moonphase

      Ah merci beaucoup Batilou, çà me touche beaucoup de ta part 🙂

Leave a Reply