[style] Tank Cartier : élégance intemporelle et ineffable chic à la française

27-yves-saint-laurent-1983-irving-penn

Yves Saint Laurent, Paris,1983. Photo par Irving Penn

On peut tomber à la renverse devant la patine subtile d’un cadran, ou fondre d’extase devant un calibre qui bat à 36’000 pulsations par heure ; le monde fascinant de l’horlogerie apporte chaque jour son lot d’émotions.

Loin de toute cette agitation, la montre Tank de Cartier tient une place à part et défie tous les modes depuis un siècle, insensible aux extravagances et au superflu, indétronable sur son piédestal.

La première Tank naît en 1917 d’une idée simple : quatre traits dont deux brancards parallèles, un cabochon de saphir pour remontoir, un bracelet de cuir. Une épure définitive, indémodable. Une forme carrée révolutionnaire prend vie et bouscule le monde de l’horlogerie de l’époque dominé par les arrondies des montres goussets.

La saga de la montre Tank ne fait que commencer. Elle connaîtra au fil des années de nombreuses évolutions qui ensemble définissent encore aujourd’hui le code horloger de la maison Cartier : Tank Louis Cartier, Tank chinoise, Tank cintrée, Tank à guichet, Tank basculante, Tank oblique, Tank américaine, Tank Must, Tank française, Tank Divan, et en 2012 la Tank anglaise.

A travers tout ce siècle, «L’élégance intemporelle» est  devenu le slogan de ce mythe horloger, qui, à l’image d’Yves Saint Laurent, Catherine Deneuve, ou Alain Delon représente à elle seule ce «chic à la française» que le monde entier nous envie.

Catherine Deneuve et la Tank anglaise

Catherine Deneuve et la Tank chinoise

Alain Delon et Sydne Rome dans La race des Seigneurs (1974)

Alain Delon et Sydne Rome dans « La race des Seigneurs » (1974)

 

La Tank Cartier possède une magie et un «je ne sais quoi» qui sublime immédiatement l’élégance de celui qui la porte. Accessoire parfait, elle confère à son propriétaire une certaine distance et un certain détachement naturel qui révèle sa personnalité.

Elégante androgynie : l’élégance n’a pas de sexe ni de genre, elle ne se mesure pas à la taille de la montre ni à la circonférence du poignet.

Andy Warhol et Mohamed Ali portaient une Tank. Celle de Lady Diana fut un cadeau reçu de son père et est maintenant propriété de son fils William. De Chet Baker à André Malraux en passant par Tom Ford, Michael Jackson ou le président Kennedy, peu de montres furent autant portées indifféremment aussi bien par les femmes que par les hommes.

Ci-dessous, quelques un des personnages, qui chacun à leur manière, ont contribué à la saga de la Tank Cartier.

Rudolph Valentino dans le fils du cheikh

Rudolph Valentino dans le fils du cheikh

c'est à Puerto Rico, le 14 février 1976, lors de son séjour d'entraînement avant son combat contre Jean-Pierre Coopman, que Mohamed Ali achète une Tank.

c’est à Puerto Rico, le 14 février 1976, lors de son séjour d’entraînement avant son combat contre Jean-Pierre Coopman, que Mohamed Ali achète une Tank.

 

Le dandy André Malraux

Le dandy André Malraux

 

André Malraux

André Malraux

 

Audrey Hepburn et sa Tank Cartier dans "How to Steal a Million" (1966)

Audrey Hepburn et sa Tank Cartier dans « How to Steal a Million » (1966)

 

 Simon Signoret, Yves Montant et sa Tank Cartier

Simone Signoret, Yves Montant et sa Tank Cartier

 

Fred Astaire

Fred Astaire

Chet Baker...

Chet Baker…

 

Alain Delon et Jean-Pierre Melville

Alain Delon et Jean-Pierre Melville

 

Pierre Berger et Yves Saint Laurent

Pierre Berger et Yves Saint Laurent

Andy Warhol et sa Cartier Tank Solo

Andy Warhol et sa Cartier Tank Solo

 

L'actrice Joanna Shimkus

L’actrice Joanna Shimkus

lady-diana-tank-cartier

La Tank Cartier de Lady Diana fut un cadeau reçu de son père et est maintenant propriété de son fils William

 

Jacky Kennedy

Jacky Kennedy

 

Le prince Rainier et la princesse Grace de Monaco à la boutique Cartier rue de la Paix

Le prince Rainier et la princesse Grace de Monaco à la boutique Cartier rue de la Paix

 

Steeve McQueen et sa Tank Américaine dans "L'affaire Thomas Crown" (1968)

Steeve McQueen et sa Tank Américaine dans « L’affaire Thomas Crown » (1968)

 

 

Vous pouvez continuer le voyage à travers le mythe de la Tank Cartier en parcourant le tableau Pinterest  réalisé spécialement à cet effet.

pinterest-tank-cartier-moonphasemag

Be first to comment