[Scoop] Nouvel indice dans le mystère de la montre offerte à JF Kennedy par Marilyn Monroe (Rolex Day Date dite ‘President’)

Clicquer sur la photo pour zoomer sur la main gauche de Marilyn

Clicquer sur la photo pour zoomer sur la main gauche de Marilyn

L’étoile et le lion. Il y aurait eu une montre dans l’histoire du couple illégitime le plus célèbre de l’histoire ? C’est ce qui laisserait penser une rumeur qui a été vite démentie à cause d’une histoire de numéro de série non concordante. Le mystère de la montre offerte à JFK par Marilyn Monroe pourrait cependant être relancé par un détail découvert récemment sur l’unique* photo montrant la star avec le président américain…

Rapide rappel des faits : en octobre 2005, la maison de vente Alexander Auction House de Greenwich vendit au enchère pour 120 000$, une Rolex Day Date en or portant cette inscription sur son boitier : « Jack, With love as always from Marilyn May 29th 1962 ». marilyn-kennedy-engraved-rolex-day-date-president « Jack » est le surnom de JFK et le 29 mai 62 est la date de son 45é anniversaire. Cette montre serait le cadeau privé que la star aurait offert à Kennedy, l’objet serait accompagné d’un poème de sa main, intitulé « A Heartfelt Plea on Your Birthday » : « Let lovers breath their sighs and roses bloom and music sound. Let passion burn on the lips and eyes and pleasures merry world go round. Let golden sunshine flood the sky and let me love or let me die. » Quand JFK reçut ce cadeau des mains de son aide de camp Kenneth O’ Donnell, il aurait répondu à ce dernier: « Débarrassez-vous-en ! » ( il parlait de la montre bien sûr). Au lieu d’exécuter cet ordre, ce dernier l’aurait alors gardé pour lui. Deux mois plus tard, on apprenait le décès de l’actrice, officiellement morte d’une overdose. L’aide de camp de Kennedy, quant à lui, disparut en 1977 en emportant avec lui la vérité sur cette montre. Plus tard, le canular aurait été mis au grand jour en comparant le numéro de série de la montre qui la daterait de début 1965, soit 3 ans après la mort de Marilyn et 2 ans après l’assassinat de Kennedy à Dallas.

La légende s’arrêterait là s’il n’y avait pas eu récemment l’apparition d’une nouvelle photo compromettante pour le président américain.

Tout se passe le 19 mai 62 qui est le fameux jour où Marilyn chanta le très sulfureux «Happy Birthday Mister President» au Madison Square Garden.

Le soir de cette performance, Kennedy avait pris ses dispositions en demandant aux services secrets de détruire tous les clichés pouvant le compromettre avec la star. Une seule photo est passée au travers des mailles du filet : oubliée dans le séchoir du photographe perquisitionné, pendant que les services secrets étaient occupés à confisquer les autres négatifs gênants.

Reportage à propos de la découverte de cette photo :

La photo en question a été prise dans les coulisses du Madison Square Garden, juste quelques temps après le passage de Marilyn sur scène. On y voit la star avec Robert Kennedy (à gauche) et JFK (à droite) de dos. Cette photo a souvent été vue dans sa version recadrée sur les visages des personnages.

Photo recadrée sur les visages

Photo recadrée sur les visages

La version originale de la photo (faisant apparaitre les mains de Marilyn) révèle un détail décisif et non des moindre : pendant que l‘attention du monde entier était focalisée sur les regards des protagonistes, guettant le moindre signe de connivence entre la star et le président, personne n’avait remarqué que Marilyn tenait quelque chose dans sa main gauche. Un zoom sur cette main nous révèle un objet qui pourrait bien être la fameuse montre en question.

Zoom sur la main gauche de Marilyn

Zoom sur la main gauche de Marilyn

Pas celle qui a été vendue aux enchères 40 ans après, non la vraie, sans les gravures aux dos, sans la boîtes et sans le poème.

D’ailleurs pourquoi la star aurait pris le risque de laisser des indices compromettants sachant que sa relation avec le président, de toute manière aurait été condamnée au secret d’état. On peut simplement imaginer que Marilyn voulait offrir cette montre au président en toute discrétion. Elle la tenait dans sa main et attendait juste le moment opportun pour lui la donner dans un ultime moment d’intimité.

Cette montre qu’on devine à peine, ne serait donc pas la Day Date en or que tout le monde connait. On ne la reverra jamais car l’aide de camps s’en est débarrassé comme Kennedy lui avait demandé…

Avec cet nouvel indice,  le mystère de la montre offerte par Marilyn à Kennedy est relancé. Il y aura toujours un doute sur cette histoire, mais c’est peut être mieux ainsi pour tous les fans qui veulent continuer à y croire…

Pour aller plus loin :

A lire, une autre énigme horlogère lié à JFK (décidément… ) : Omega Ultra-Thin : la ‘Stockdale Watch’ de JF Kennedy

* Toutes les autres photos en circulation montrant le Président avec la star seraient en fait des montages.

A propos du surnom de «President» donné à la Day Date en or : il ne viendrait pas de cette histoire avec JFK mais de son successeur le Président Lyndon Johnson.

Le vendredi 22 novembre 1963, jour de son assassinat, le Président Kennedy portait une Cartier en or 18k avec ses initiales, offerte par son épouse à l’occasion de leur 4é anniversaire de mariage.

kennedy-gold-cartier

 

kennedy-gold-cartier-watch

Be first to comment