Omega Ultra-Thin : la ‘Stockdale Watch’ de JF Kennedy

Kennedy-Omega-ultra-thin

L’histoire d’ Omega est étroitement liée à celle du Président J.F. Kennedy, initiateur des programmes spatiaux sur la lune, qui bouleverseront le destin de la célèbre Speedmaster.

Il est assez troublant de voir comment les choses ont tendance à s’entourer de mystère dès lors qu’elles concernent de près ou de loin le clan Kennedy… . Il y a bien sûr les zones d’ombre sur son assassinat, le destin funeste de ses frères, sa relation sulfureuse avec Marilyn Monroe et l’histoire de cette mystérieuse Rolex qu’il n’a jamais portée. Il y eut aussi cette maladie rare dont il souffrait (maladie d’Addison) et qui explique son bronzage permanent et la prise massive de médicaments. On pourrait aussi y ajouter le «moon hoax», la rumeur sur la théorie du complot selon laquelle les vaisseaux du programme Apollo ne se seraient jamais posés sur la Lune… .

Enfin, et c’est le sujet de ce post, voici l’histoire de cette Omega Ultra-Thin offerte à JKF, un an avant son investiture à la présidence des Etats Unis et un an avant sont fameux discours sur le lancement des programmes Apollo.

EN 1960, alors en plein campagne électorale, JFK reçu de son ami Grant Stockdale cette montre en or 18K. A cette époque il n’était encore que le Sénateur du Massachusetts. L’élection présidentielle n’aura lieu que le 8 novembre 1960 : les 2 finalistes seront dans un mouchoir de poche ; finalement Kennedy battra Nixon de seulement 120 000 voix.

Le plus étrange dans cette histoire est que malgré ce score très serré, il semble que dans les hautes sphères de la politique et des affaires, on savait déjà que JFK serait gagnant. A tel point que Grant Stockdale, homme d’affaire et ami de JFK fit graver sur cette Omega Ultra-Thin cette phrase, quelque peu prémonitoire :

President of the United States John F. Kennedy from his friend Grant

Kennedy aimait beaucoup cette montre qui est vite devenue sa montre fétiche. Il lui avait donné un surnom : la «Stockdale watch».

kennedy-ultra-thin-omega-stockdale-watch

La prophétie se réalisa donc le 20 janvier 1961, jour de l’investiture du Président des Etats Unis qui vit cette montre immortalisée au poignet de JFK en couverture du magazine Life.

La «Stockdale watch» fut rachetée par Omega à la Robert White Collection, la plus grande collection des objets liés au président JFK pour la somme de 350 000 USD. Elle est exposée depuis 2005 dans l’Omega Museum de Bienne.  En 2008, une réédition commémorative de cette montre sera produite en série limitée à 261 exemplaires.

Kennedy-grant-stockdale

John F. Kennedy à l’Orange Bowl de Miami en janvier 1963, avec (devant lui, la main sur la rampe) Grant Stockdale

Dernier détail intrigant : Grant Stockdale, quant à lui, décédera mystérieusement d’une chute du 13ème étage du Building Dupont à Miami le 2 décembre 1963, juste 10 jours après l’assassinat du président Kennedy. La police conclura à un suicide sans qu’aucune lettre de suicide ne soit jamais retrouvée.

 

 

 

Pour aller plus loin :

Nouvel indice dans le mystère de la montre offerte à JF Kennedy par Marilyn Monroe (Rolex Day Date dite ‘President’)

 

 

kennedy-ultra-thin-omega-stockdale-watch-2

Be first to comment