Omega Speedmaster : la montre qui sauva l’équipage de Apollo 13 et qui reçut un Silver Snoopy award

Houston, we have a problem.

Cette phrase, on l’a entendu de maintes fois sans savoir ce qu’il s’est vraiment passé la haut.  Pourquoi le chiffre 13 a été banni définitivement des registres de la NASA ? Et que fait le Snoopy de Schultz sur le cadran d’une Speedmaster ? Il était temps que je me documente un peu sur le sujet.

Voici donc une épopée comme l’Amérique en raffole. Celle d’un des plus grand flop de l’aventure spatiale qui, grâce au courage et au sang froid de 3 astronautes se transforme en « successfull faillure* », le type d’histoire que l’Oncle Sam sait si bien raconter.

De gauche à droite : Fred. W. Haise, Jr., pilote du module lunaire; James A. Lovell Jr., commandant; and John L. Swigert Jr., pilote du module de commande. Crédit photo NASA.

De gauche à droite : Fred. W. Haise, Jr., pilote du module lunaire; James A. Lovell Jr., commandant; and John L. Swigert Jr., pilote du module de commande. Crédit photo NASA.

Nous étions le 11 avril 1970. James Lovell, Jack Swigert  et Fred Haise embarquent pour la mission lunaire habitée du programme Apollo 13.

Sur sa trajectoire en direction de la lune, Le 14 avril 1970, un réservoir d’oxygène explose à 321 860 km de la terre. Ne pouvant faire demi-tour, le vaisseau et son équipage furent obligés de poursuivre leur voyage jusqu’à la Lune pour en faire le tour et utiliser son attraction gravitationnelle pour retrouver la trajectoire vers la Terre.

Le module de commande Apollo étant devenu inhabitable, l’équipage dût se réfugier dans le module lunaire Aquarius dont la réserve d’oxygène n’était pas prévue pour les 3 passagers sur une durée prolongée. Luttant contre le froids et le dioxine de carbone, ces derniers ont du faire preuve d’ingéniosité pour sauvegarder l’énergie et économiser l’oxygène pour rester en vie jusqu’à leur retour sur terre.

Pour corriger l’angle de leur trajectoire vers la terre, une dernière poussée du moteur était nécessaire. La marge d’erreur tolérable était de 2,5 degrés. La manoeuvre de correction s’est alors faite en pilotage manuelle en visant visuellement la terre à travers un hublot de 50cm !

Le niveau du combustible des fusées était alors au plus bas et ne pouvait être gaspillé d’avantage. Sans électricité et donc sans instruments de bord, l’équipage ont recourir au seul instrument encore en état de fonctionnement : leur montre.  Ils utilisèrent donc la Speedmaster afin chronométrer le temps exact d’allumage des fusées (14 secondes) pour pouvoir rentrer dans l’atmosphère dans l’angle imposé.

apollo-13-haise-lovell-swigert-2

La Moonwatch venait de sauver l’équipage de l’Apollo 13…

A leur retour, la NASA décida de décerner à Omega un Silver Snoopy Award. Une récompense remise aux employés et contractants pour leurs mérites et contributions aux succès des missions spatiales. Seuls 1% des candidats recevront cette distinction.

Le Snoopy Award décerné au contractant Omega, signé des mains de l'équipage d'Apollo 13

Le Snoopy Award décerné au contractant Omega, signé des mains de l’équipage d’Apollo 13

James Lovell, capitaine de l’expédition, révélera plus tard (source le Figaro) :

«Lorsque, en plein vol, nous avons entendu l’explosion d’un réservoir d’oxygène, nous n’imaginions pas un seul instant dans quel bourbier nous nous trouvions. Nous avions 10 % de chances de retourner sur Terre et 14 secondes pour rallumer les réacteurs qui allaient nous permettre de rentrer dans l’atmosphère terrestre. Le chronographe était le seul instrument de mesure du temps qui fonctionnait encore. Nous n’avons jamais pensé que nous allions mourir, parce que sinon, nous serions tous morts. Il y avait cet esprit d’équipe si puissant, si fort, qui nous donnait le sentiment d’être invincibles. Nos cerveaux étaient mille fois meilleurs que les ordinateurs.»

Le même James Lovell de conclure dans cet interview :

Failure is not an option (l’échec n’est pas envisageable)

C’est cette phrase que l’on retrouvera sur le cadran de la prochaine itération de la Speedmaster Apollo 13 Silver Snoopy Award, célébrant les 45 ans de la mission Apollo 13. Elle sera présentée en Vitrines évènementielles, chez Colette, du 13 au 18 juillet prochain.

speedmaster-snoopy-award-2015

Pour aller plus loin :

Détails sur la nouvelle Speedmaster Silver Snoopy Award

Les histoires de programmes spatiaux sur Moonphase

Les montres Omega sur Moonphase

… et bien sûr, le film Apollo 13, que James Lovell lui même, déclarera très fidèle à la réalité.

james-lovell-checklist

La fameuse checklist de 70 pages portant les notes manuscrites de James Lovell et entr-aperçue dans le film Apollo 13 de Ron Howard

 

* Echec réussi

Be first to comment