Martin Luther King Jr. et sa Rolex Datejust

Martin Luther King arrêté devant la tribunal de Montgomery en 1958, sous les yeux de sa femme. Crédit photo : Charles More / black Star

Martin Luther King arrêté devant la tribunal de Montgomery en 1958, sous les yeux de sa femme. Crédit photo : Charles More / black Star

Dans la série «le bon, la brute et le truand» après avoir évoqué les «bad guys», égéries non officiels de la maison Rolex, nous abordons cette semaine le «good guy», officiellement choisi par Rolex pour être au panthéon des icônes de la marque : le Dr. Martin Luther King Jr.

Nous noterons au passage le tour de force de cette campagne. Tandis que toutes les autres marques s’échinent à rechercher dans leur passé le moindre «people» pouvant assoir leur légitimité historique, Rolex en un tour de main sort de son chapeau une brochette de stars, tous aussi emblématiques les uns que les autres, pour dire haut et fort que tous ces gens de bons goûts n’ont pas touché le moindre argent et ont choisi d’eux même de porter une montre de la marque. Imparable.

Le Dr Martin Luther King Jr, est né le 15 janvier 1929 et fut assassiné le 4 avril 1968. Il devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte contre la ségrégation et la discrimination raciale à travers la non-violence. Lors de sa célèbre marche sur Washington en 1963, il prononça un des discours les plus influent de l’histoire de l’humanité, appelé : «I have a dream».

Dans un interview faite à la BBC en 1964, le Dr. King prédisait la possibilité pour les Etats Unis d’élire un président afro-américain dans les 25-40 ans à venir.

En 2008 (40 ans après la mort de Martin Luther King Jr.), Barack Obama fut élu Président des Etats Unis et a reçu lui aussi le prix Nobel de la paix en 2009.

Martin-Luther-King-rolex

Le Dr. Martin Luther King Jr. portait une Rolex Datejust en or jaune sur Jubilee.

Be first to comment