James Bond et le mystère de la montre « Sylvia Trench »

goldfinger-gruen-james-bond

Comme tout le monde, je pensais tout savoir sur les montres de 007. Les articles sont pourtant légions sur la toile. Plus ou moins exhaustifs et plus ou moins exacts, ils font tous l’erreur de désigner la Rolex Submariner 6538 apparue pour la première fois dans Dr. No (1962) comme étant la toute première montre portée par James Bond.

goldfinger-james-bond-smoking

Beaucoup ont immédiatement vanté l’éclectisme et l’élégance avant gardiste de l’espion anglais pour avoir porté sa Submariner sur un strap RAF sous dimensionné avec un smoking blanc. Ce serait ignorer que dans cette scène de Goldfinger (1964), le smoking blanc de Bond était en fait caché sous une combinaison de plongé avec laquelle il était arrivé sur les lieux. Sa submariner était portée par dessus sa combinaison et était bien une montre outil utilisée pour les besoin de sa mission et non un élégant accessoire choisi pour se glisser sous son smoking.

Car oui, à cette époque, pour un anglais, on ne dérogeait à la sacro-sainte règle d’avoir une tenue (et donc une montre) spécifique pour chaque circonstance. C’est ainsi que dans la scène de Baccarat au « Cercle les Ambassadeurs » en ouverture du premier opus de la saga, on vit dépasser sous le smoking de Bond une élégante et discrète montre en or au cadran blanc. (Vidéo ci-dessus à 1:16)

James-Bond-Dr-No-Gruen

Cette montre mystérieuse a longtemps porté le surnom de la montre « Sylvia Trench » car elle est apparue dans Dr. No à chaque fois en présence de la toute première James Bond Girl qui jouait le rôle de Sylvia Trench. La deuxième fois fut lors d’un rendez-vous galant surprise dans son propre appartement toujours avec la dite Sylvia Trench.

James-Bond-Dr-No-Gruen-Sylvia-Trench

Disparue dans Bon Baiser de Russie, la montre en or de James Bond est réapparue dans Goldfinger lors de sa confrontation avec Oddjob, l’homme de main muet de Auric Goldfinger.

goldfinger-gruen-james-bond-Oddjob

Tout ceci pour déduire que James Bond, en véritable dandy, avait bien 2 montres qu’il alternait selon sa tenue qu’il choisissait judicieusement pour chaque circonstance.

Mais quelle était donc cette mystérieuse montre dont il n’existe aucun plan serré nous permettant de l’identifier ? Plusieurs thèses ont été proposées sur la toile.

Gruen Precision 510 - Photo : http://jamesbondwatchesblog.com/

Gruen Precision 510 – Photo : jamesbondwatchesblog.com

Rolex ou Gruen Precision 510 ?

On a souvent spéculé sans preuve sur l’existence d’une autre Rolex, marque favorite de Ian Fleming (il portait lui même une Explorer) et qu’il a officiellement citée à plusieurs reprises dans les romans de 007. Cela reste possible même si on sait maintenant que Rolex n’avait aucun accord à cette époque avec la production et la célèbre Submariner que l’on voit au poignet de Bond n’est autre que la montre personnelle de Cubby Broccoli le producteur du film.

Une autre piste viendrait du rédacteur du site jamesbondwatchesblog.com qui, après de longues enquêtes auprès de l’équipe de production, aurait identifié une Gruen Precision 510. Gruen était une marque suisse qui a fait ses preuves et était très en vogue à cette époque. Avec 34mm de diamètre, une petite seconde à 6 heures, fine et élégante, la Precision 510 aurait pu être, en effet, une parfaite candidate pour accompagner les tenues de soirées de 007.

Enfin, une théorie plus ou moins farfelue remonterait à l’adolescence de l’espion et désignerait la Mido Multifort que le jeune Bond aurait reçu à l’époque où ses parents adoptifs ont été tués lors d’un « accident » de montagne aux Aiguilles Rouges, près de Chamonix. Cette dernière supposition n’a aucune valeur historique car elle proviendrait de l’auteur des romans de la série La Jeunesse de James Bond (Young Bond). Série qui est apparue en 2005 !

Toujours est-il qu’à ce jour, aucune photo ni preuve tangible ne vient corroborer l’une ou l’autre de ces thèses, laissant la montre « Sylvia Trench » dans le mystère le plus total. Il y a de fortes chances que les choses restent ainsi pour un moment, tant les enjeux commerciaux sont colossaux.
L’hégémonie Rolex – Omega dans l’univers Bond pourrait donc être remise en cause ? Un revirement qui peut donc arriver à tout moment. A suivre donc…

james bond-sylvia-trench-photo

A lire aussi, les autres histoires de montres mystérieuses sur moonphase.fr :

 

Scène de Goldfinger où Bond affronte Oddjob, la montre mystérieuse apparait à 4:05

 

Eunice Grayson-sylvia trench

 

 

Be first to comment